Cadwallon, la cité franche Index du Forum Cadwallon, la cité franche
Bienvenue dans le jeu de rôle en ligne du joyau de Lanever !
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La date/heure actuelle est Jeu 20 Fév 2020, 03:22
Toutes les heures sont au format UTC + 1 (DST en action)
 Index du Forum » La Ville Basse » Le Trophée » Le Carré
[la voie oubliée - Jules]le contact chez les nochers
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Marquer le sujet comme non lu :: Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Page 1 sur 1 [8 messages]  
Auteur Message
Jules
Meneur


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 169

MessagePosté le: Mar 26 Déc 2006, 23:09    Sujet du message:  [la voie oubliée - Jules]le contact chez les nochers   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

Mélanie habitait une petite maison parmi d'autres dans ce quartier residentiel. Ce n'était pas la première fois que Krogan y allait et certainement pas la dernière. Il était aux alentours de onze heures et le parfum du train-train quotidien trainait dans l'air. Sur le chemin, vous avez croisé des enfants qui jouent à se battre avec des bâtons enroulés de tissus avant d'aperçevoir deux adolescents qui se cachent tant bien que mal dans une ruelle. Une toile de fond sonore constituée de quelques rares marchands qui ne finissent pas de promouvoir leurs produits rytmée par le pas des chevaux et des calèches vous transportaient dans la bonne humeur jusqu'à votre objectif. Arrivés sur la pas de la porte vous frappez et une charmante demoiselle vient vous ouvrir tout en s'étirant un bras avec l'autre. Elle était plus proche de la trentaine que le la vingtaine et dès qu'elle aperçut Krogan elle vous fit signe d'entrer :

"Bonjour Krogan ! Ca faisait un bon moment que tu n'étais pas venu me voir et bonjour aussi à vous monsieur....
-De Brisis mais appelez moi Bela.
-Très bien asseyez vous, pourquoi êtes vous venus me voir ?"

Elle s'avança vers une étagère pour attraper ce qui ressemblait à une bouteille avant de prendre quelques verres dans un placard puis de se rasseoir à la table qui trônait au centre de la pièce. Vous appreciez la décision de ne pas être venu plus nombreux car la cuisine qui faisait aussi office de salle à manger était étroite quoi que bien meublée.

Dernière édition par Jules le Jeu 01 Mar 2007, 20:49; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger 
krogan-drad
Franc ligueur


Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 28

MessagePosté le: Ven 29 Déc 2006, 09:05    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

Krogan recupèra le verre proposé et le bu avant de prendre la parole :

"Il est toujours très bon... Mais tu sait comme moi que je vient rarement juste pour boire un verre, (murmure)même si j'aimerait bien une fois de temps en temps."

"Voilà la véritable raison de ma venue, j'ai rencontré un marchand gobelin du Kraken qui tenait à que ce je mène une affaire pour lui à Sombrecôte, j'aimerais savoir ce que tu sais des affaires qui se passent maintenant à sombrecôte et au mieux que tu te renseigne sur...ce marchand"

_________________
Attitude Dominante: Har
Etat: Indemne
2 Mains: Vougue (dom:+4 /Type:T /All:3 /Tai:3 /Diss:-4)
Protection: armure de cuir Pro 2, Mod 0
30 ducats dans sa bourse.
La mort te precède mais quand elle te rattrapera sera-tu près ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail 
Jules
Meneur


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 29 Déc 2006, 21:58    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

Ton amie sourit de toutes ses dents

"C'est d'ailleur dommage parce que tu est une des rares personnes qui me laisse parler sans m'interrompre"

Puis son rictus de resorba en un instant et elle pris la parole :

"Non plus serieusement pour ce qui se passe en général là-bas et bien c'est du traffic de tout ce qui est illégal à Cadwallon et qui veut y rentrer. Après sur ce qui s'y passe maintenant en particuler pour être franche je n'en sait strictement rien. Ca ne veut pas dire que rien ne se passe mais seulement que je n'en ai pas été informée. Si ce marchand te veut quelque chose c'est t'engager pour que tu lui fasses rentrer des marchandises prohibées. Ce ne serait pas le premier et certainement pas le dernier pour faire un truc pareil. Cependant fait attention si tu t'engage sur cette voie là tu peut être plutôt bien payé mais en revanche tu risque gros. Il parait qu'une ligue droite comme la justice veille sur ce genre de buisness sans compter sur la milice et les différents partis interessés. Si vous vous fourguez la dedans puisque tu n'est pas tout seul apparemment reflechissez y à deux fois avant sinon c'est un aller droit dans les emmerdes...
Si tu veut savoir comment les Nochers sont implantés dans ce genre de traffic c'est très simple c'est le moyen le plus sur mais aussi le plus cher de faire passer des paquets illicites. Pour ce faire on cache 10% de trucs louches au milieu de 90% reglos et on récupère les 90% à notre compte. C'est assez rentable et relativement peu risqué mais si votre marchand fait appel à vous c'est sans doute parce que sa charette ne contient que des produits qu'il n'est pas sensé avoir.
Par contre si tu veut te renseigner plus particulièrement sur ce marchand il va falloir que tu me dise autre chose que "c'est un marchand gobelin du Kraken" parce que des comme ça il y en a au moins une centaine si c'est pas plus..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger 
Bèla de Brisis
Franc ligueur


Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 67

MessagePosté le: Ven 29 Déc 2006, 23:13    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

Bela qui se sent décidement comme un baby-sitter bien superflu. Ecoute Melanie discuter tranquillement et prend bien soin de ne pas l'interompre.

"Vos conseils ne sont pas tombés dans l'oreil d'un sourd ...Bon sang Krogan n'exagerais vraiment pas, vous êtes non seulement ravissante mais aussi acerée qu'un couteau ...je suis sous le charme"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail 
Bèla de Brisis
Franc ligueur


Inscrit le: 10 Nov 2006
Messages: 67

MessagePosté le: Mer 10 Jan 2007, 08:54    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

après un silence genant, Bèla fini par se lever ..."bon ben je vais vous laisser hein ..." En sortant il ne peut s'empecher de se demander qu'elle était cette transe étrange qui s'était tout d'un coup emparré de Melanie et Krogan. En sortant il hèle un carosse direction Den Azhir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail 
Jules
Meneur


Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 169

MessagePosté le: Mer 10 Jan 2007, 10:56    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

L'intervention de Bèla venait de mettre fin à l'intense regard que partagaient Krogan et son amie. Le plus important entre eux deux n'était pas de longues paroles mais une sensation étrange installée dans leur coeurs battant la chamade. Pendant ce long instant ils crurent que leurs êtres avaient fusionnés dans cette entente mutuelle. Il esperèrent que cette note inaudible qui raisonnait dans l'air, à la fois ambugüe et enhivrante, ne se finirait jamais.

Mais hélas, le retour à la réalitée fut violant et les arracha dans leurs songes les plus profondes.


"Ah... Oui... Bien entendu... En esperant que j'ai pu vous être utile et si je puis faire quoi que ce soit qui puisse vous aider n'hésitez pas à revenir me voir bientôt..."

Pendant que le "gêneur" rassemblait ses affaires, Mélanie lança un regard interrogateur à Krogan. La décision que devait prendre le drune était inévitable. Il hésitait entre rejoindre son coéquipier ou rester ici mais de toute façon son choix risquait d'influer sur l'emploi du temps de la jeune femme...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger 
krogan-drad
Franc ligueur


Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 28

MessagePosté le: Mer 10 Jan 2007, 19:47    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

Krogan leva son verre.

"Je crois que j'ai le temps d'en reprendre un, je suis attendu demain à l'aube à Den Azhir, le reste peut attendre... "

_________________
Attitude Dominante: Har
Etat: Indemne
2 Mains: Vougue (dom:+4 /Type:T /All:3 /Tai:3 /Diss:-4)
Protection: armure de cuir Pro 2, Mod 0
30 ducats dans sa bourse.
La mort te precède mais quand elle te rattrapera sera-tu près ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail 
krogan-drad
Franc ligueur


Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 28

MessagePosté le: Jeu 11 Jan 2007, 18:03    Sujet du message:   Marque ce message et les suivants dans ce sujet comme non lus 

Melanie changea de place pour se mettre à côté de son interlucuteur et remplit généreusement deux verres.
"Alors comment ça se passe pour toi en ce moment ?
-Je vient de trouver ce que je cherchait, une ligue mais sinon je reste dans la même situation. » Dit l'interessé avant de prendre son verre pour boire un coup.
"Je suis heureuse pour toi. C'était un de tes compagnons l'homme qui vient de partir demanda-elle en jouant telle une enfant innocente avec les mèches de cheveux de son voisin.
"Oui, un peu special mais plutôt sympatique, répondit il en portant un regard bienveillant sur Melanie.
-J'espère que tu vas profiter de l'occasion qui t'est offerte pour te liberer de ce que tu ressent. Ton regard décrit mille souffrances, ne te borne pas à porter ce lourd fardeau tout seul tu as des amis maintenant, et puis tu m'a moi... »
La femme rendit son regard à l'homme qu'elle dévorait des yeux à présent. En contre-plongée, elle observait les traints du menton ainsi que ceux du nez qui faisaient ressortir un regard d'un vert profond.
Krogan posa son regard sur le plafond avant de déclarer :

"Mes problème tu les connait déjà mais là à tes cotés ils se calment, se fond oubliés. Un étoile éloigne toujours l'ombre de par la grâce de ses rayons. »
Sans prévenir, Mélanie etreignit son compagnon :
« Je veux être ton étoile Krogan ! je ne peux pas continuer ma vie comme ça ! Comme un objet plutôt que comme une femme. Je ne suis bonne qu'à donner des informations. Personne ne m'a jamais vraiement consideré pour ce que j'étais réelement sauf toi ! Je suis tout juste jolie pour les autres. Une histoire trop brève pour que l'on s'en souvienne. Je ne veux pas rester à jamais coincée dans cette situation. Ne te détourne pas de ma lumière Krogan ! »
Ce dernier lui rendit son etreinte avec douceur en lui carressant gentillement les cheuveux et en lui murmurant à l'oreille :
"tu est adorable, ce ne serait pas digne de toi de te qualifier d'objet."
-Merci, je savais que tu me comprenais. Même si tu parle peu, tu ne cherches jamais à blesser les gens et tu ne dit que ce que tu pense. C'est ce que j'ai le plus chez toi. Mais, j'y pense, tu n'a jamais rien vu d'autre que la cuinsine dans cette maison. Je vais te faire visiter. "

L'hôte attrapa la main de son amant en l'entraine dans ce qui ressemblait à un petit paradis. Cette pièce était un enchevêtrement de rideaux rouges qui pendaient au plafond, se raccrochaient à une fenêtre ou décrivaient un arc de cercle de la commode jusqu'au lit. Tels deux chats, ils étaient obligés de se baisser pour passer et commençerent à esquisser une danse entre ces draps, un rituel magique qui était pour elle une invitation dans son monde.

Durant ces longues minutes aucune parole ne fut prononcée. Puis, les mouvements s'intensifièrent, les rires se mêlaient aux gestes et les deux amoureux finirent par tomber sur le lit de la demoiselle.
"En ce moment je peut dire sans mentir que je suis heureuse, mais il manque un petit quelque chose avant que je ne soit comblée... "

Un sourrire illumina le visage du drune...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail 
Montrer les messages depuis:   Trier par:   
Page 1 sur 1 [8 messages]  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Marquer le sujet comme non lu :: Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
 Index du Forum » La Ville Basse » Le Trophée » Le Carré
Sauter vers:  

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Version française de Categories Hierarchy © GGWeb-FR
Cadwallon et Wolfen sont des marques déposées RACKHAM. Copyright 1996-2007 RACKHAM, tous droits réservés.
Toutes les illustrations, photographies, figurines et noms de figurines sont des créations exclusives appartenant à Rackham.
[ Temps: 0.1714s ][ Requêtes: 12 (0.0099s) ][ Débogage actif ]